Karlsruhe et l'Union européenne, entre traditions nationales et exigences de l'intégration, conférence du Professeur invité Claus Dieter Classen,organisée par l'IRDEIC
le 31 mars 2016
18 h

Arsenal
Salle des thèses
 

La Cour constitutionnelle allemande s’est récemment penchée sur plusieurs affaires portant sur des questions éminemment sensibles, pour le droit européen comme pour le droit constitutionnel.

S’agissant du mandat européen (décision du 15.12.2015) comme des "opérations monétaires sur titre" (OMT – échange de questions préjudicielles avec la Cour de Luxembourg, réponse de Karlsruhe attendue pour le mois de juin 2016), sa politique jurisprudentielle offre matière à réflexion sur les rapports entre cours constitutionnelles nationales et cour de justice européenne.
 
Dans les deux cas en effet, la Cour constitutionnelle rappelle sa volonté de conserver le dernier mot, illustrant ce faisant les difficultés allemandes à se délier des traditions juridiques nationales.
 
 

Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest

Document(s) à télécharger :

contact

Gaëlle LE MERER

Informations complémentaires

Inscription gratuite mais obligatoire


Civilité


écoutez le mot à saisir

 

En raison des mesures de sécurité liées à l'état d'urgence, l'entrée sera contrôlée et réservée aux membres de l’université sur présentation de la carte MUT ou sur présentation du présent formulaire pour justificatif d'inscription.


Nous remercions les doctorants de bien vouloir procéder à une double inscription : à la fois sur ADUM et sur le site du centre de recherche.
L'inscription ADUM est nécessaire pour la validation des heures au titre de la formation continue des doctorants mais ne constitue pas une inscription à la manifestation.
 
 
Nous vous remercions de votre compréhension.

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies