Vous êtes ici : Accueil > Membres > Enseignants-Chercheurs

Interview de Céline Castets Renard IRDEIC, C2EC
le 18 mars 2019
Interview de Céline Castets-Renard, spécialiste du droit du numérique, qui réalise un séjour de recherche aux États-Unis afin d'étudier l’utilisation par la police des outils d’intelligence artificielle. Objectif : aider le gouvernement français à réguler le développement de la police prédictive.

Lire le magazine Comprendre pour entreprendre UT1 Capitole

Intelligence Artificielle : protéger les libertés

Interview de Madame Céline Castets-Renard Créatrice et co-responsable duMaster 1 et 2 Droit du numérique proposé par UT Capitole, Céline Castets-Renard s’intéresse en particulier à l’usage des données personnelles ainsi qu’au droit et à l’éthique de l’IA. Membre junior de l’Institut Universitaire de France, elle est par ailleurs directrice adjointe de l’institut de recherche en droit européen, international et comparé (IRDEIC), labellisé avec l’École européenne de droit (ESL) Centre d’excellence Jean Monnet (Centre d’excellence Europe Capitole). Lauréate d’une bourse Fulbright en 2017-2018, elle est actuellement Visiting professor à la Fordham Law School à New York.

Projet de recherche La police prédictive
sous la direction de Céline Castets-Renard, avec le soutien du ministère de l’intérieur :

L’utilisation par le ministère de l’intérieur d’outils d’intelligence artificielle posent de nouveaux défis éthiques, mais aussi juridiques et techniques. Notre équipe pluridisciplinaire à la croisée du droit, de la sociologie et de la technique est en mesure de faire des recommandations précises et opérationnelles pour garantir la sécurité juridique, technique et acceptabilité sociale des outils déployés.

Le premier objectif du projet est d’envisager, d’une part, les risques de biais et discriminations et, d’autre part, d’opacité des algorithmes. Est ici posée la question de la qualité des données utilisées, des méthodes et du type de traitement mis en oeuvre. Des recommandations techniques seront faites pour minimiser les risques, tant en considération des données utilisées en amont que des moyens d’auditer les résultats en aval.
Le second et principal objectif est de préciser le cadre légal en pleine mutation sur la protection des données personnelles et transparence algorithmique, en doit français et de l’Union européenne, à l’heure de l’entrée en application du règlement européen n° 2016/679/UE de protection des données personnelles (RGPD). Des recommandations légales seront faites afin de garantir le respect du cadre législatif relatif au traitement automatisé des données personnelles et de la transparence algorithmique.



Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest

contact

GAELLE LE MERER
En savoir plus

Blog Céline Castets Renard


Publication dans le cadre du projet de recherche (FIESP)  soutenu par le minitère de l'intérieur  (Fonds d’investissement en études stratégiques et prospectives)

« L’IA du quotidien peut-elle être éthique ? », un article de recherche publié avec des mathématiciens de l’université fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées Philippe Besse, Céline Castets-Renard, Aurélien Garivier, Jean-Michel Loubes.

L’IA du Quotidien peut elle être Éthique ? : Loyauté des Algorithmes d’Apprentissage Automatique. 2018. <hal-01886699v2>


En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies