"Du désenchantement du monde à l'avènement de la démocratie", conférence-rencontre organisée par la Faculté de Droit en collaboration avec Direction des bibliothèques et de la documentation
7 mars 2018
15h30-17h : rencontre avec le Collège Supérieur de Droit
18h30 : conférence "Du désenchantement du monde à l'avènement de la démocratie"
Rencontre avec les étudiants : Amphi MB III, site de la Manufacture
Conférence : Amphithéâtre Cujas, site des Anciennes Facultés
La Faculté de droit, l’Université Toulouse 1 Capitole et la Direction des bibliothèques et de la documentation reçoivent Marcel GAUCHET, philosophe, historien.

Philosophe et historien, Marcel Gauchet est considéré comme l’un des plus éminents politologues français. Directeur d’études à l’EHESS - Centre de recherches politiques Raymond-Aron -, il est aussi rédacteur en chef de la revue Le Débat (Gallimard), l'une des principales revues intellectuelles françaises, qu'il a fondée avec Pierre Nora en 1980.

Disciple de Claude Lefort, condisciple de Jean-Pierre Le Goff et d’Alain Caillé, Marcel Gauchet est licencié en philosophie, en histoire et en sociologie. Il intègre l’EHESS à l’invitation de François Furet, qui y anime un séminaire important avec Pierre Manent et Pierre Rosanvallon. En 1980, Pierre Nora lui demande de devenir le rédacteur en chef de sa nouvelle revue Le Débat.

En 1989, Marcel Gauchet entre au Centre de recherches politiques Raymond Aron, qui est le département d’études politiques de l’EHESS. Il retrouve dans ce centre des universitaires libéraux de centre gauche ou de centre droit, dont Philippe Raynaud ou Monique Canto-Sperber, tous se réclamant de l’héritage de Raymond Aron.

Marcel Gauchet a publié, à partir de 1980 (La pratique de l’esprit humain – Gallimard, co-écrit avec Gladys Swain) une vingtaine d’essais majeurs, dont certains ont fait date : notamment Le Désenchantement du monde. Une histoire politique de la religion (Gallimard, 1985) et La démocratie contre elle-même (Gallimard, 2002).

Outre Le Débat, Marcel Gauchet a collaboré à plusieurs revues intellectuelles, désormais historiques : citons en particulier L’Arc, et Libre, revue de politique, anthropologie et philosophie créée en mars 1977 avec Claude Lefort, Cornelius Castoriadis, Miguel Abensour, Pierre Clastres et Maurice Lucciani.

Marcel Gauchet est le concepteur de l'expression « fracture sociale », qui sera reprise en 1994 par Emmanuel Todd, et qui deviendra le thème central de la campagne présidentielle de Jacques Chirac.

En 2007, dans la prestigieuse collection « Bibliothèque des Sciences humaines » de Gallimard, Marcel Gauchet a publié les deux premiers tomes d’une vaste réflexion intitulée L'Avènement de la démocratie : La révolution moderne (tome 1) et La crise du libéralisme (tome 2) ; le troisième tome de cette somme, A l'épreuve des totalitarismes, 1914-1974, paraît en 2010. Le quatrième et dernier tome, Le nouveau monde, est paru il y a quelque mois.

Marcel Gauchet a aussi récemment dirigé le volume Comprendre le malheur français (Gallimard, 2017), et a édité un livre d’entretiens avec Alain Badiou : Que faire ? - Dialogue sur le communisme, le capitalisme et l'avenir de la démocratie (Gallimard, 2016).

En collaboration avec la librairie Ombres Blanches (Toulouse)

Contact :


Marcel Marty
Conservateur en chef, Bibliothèque Universitaire de l'Arsenal
Partager cette actualité
Twitter Facebook Google + Pinterest
Cette conférence est ouverte à l'ensemble de la communauté universitaire d'UT1 et au grand public toulousain. 

Télécharger l'affiche